Journaliste Anatoliy Chariy sur les événements à Zaporojié où les combattants du gouverneur Kolomoyskiy venus de l'Ouest battent les femmes et les personnes agées.

Journaliste Anatoliy Chariy sur les événements à Zaporojié où les combattants  du gouverneur  Kolomoyskiy venus de l'Ouest battent les femmes et les personnes agées. | Русская весна

Voilà ce que j'ai vu à Zaporojié, c'est que les choses que j'ai vues de mes propres yeux. Ceux qu'on appelle « séparatistes » et meme des fois « terroristes » sont moitié femmes et retraités. Il y a pas mal de personnes agées. Ils ont des rubans (que portaient les soldats soviétiques lors de la lutte contre le fascisme en 1941 – 1945), au début ils avaient un drapeau russe. Ils restaient tous sur l'Allée de la Gloire. Quelques centaines de « civils pacifiques » avec des batons, des baguettes metalliques, des bats ont entouré ces gens, la police essayant de retenir « ces civils pacifiques ». Les « civils pacifiques » indignés de l'insolence des « terroristes » les ont couverts de terre, de batons, d'oeufs cassées. On a eu du mal de faire sortir les mamies.

Apres on a fait sortir les femmes. Cela n'arrangeait pas les « civils pacifiques » qui ont commencé à scander « A genoux ! ». Ainsi ils criaient aux mamies « Putes ». Les mamies-terroristes ne se sont pas mises à genoux. Après les « civils pacifiques » ont commencé à jeter des pétards en criant comme des fous « Gloire à la Nation, Mort aux ennemis », « L’Ukraine est par-dessus tout ». Ensuite les " civils pacifiques " ont apercu une voiture avec une plaque d’immatriculation russe, l’ont arretée, ont batttu ceux qui etaient dedans. Si c’est ca le rassemblement du pays, si les gens entourés d’un groupe d’extremistes sont terroristes alors moi je n’en sais rien sur la notion de terroriste. Et pour que vous compreniez — moi personnellement je suis vivement opposé au rattachement des parties de l’Ukraine à la Russie. Mais c’est mon point de vue personnel.

Количество просмотров: 199

Медиасеть "Взгляд"
«Русская весна» – Экономика